Quantité, qualité, diversité : la revue des effectifs

Avec les îles du Ponant pour décor, le Trophée Banque Populaire Grand Ouest revient du 15 au 25 mai prochains, pour une deuxième édition promise à un beau succès. En témoigne le plateau qui compte 18 duos de plus par rapport à la douzaine de premiers impétrants réunis en 2022. Ils portent à 60 le nombre de marins attendus sur cette épreuve au départ et à l’arrivée de Concarneau.

Avec des skippers de tous les âges et tous les horizons, la feuille de match est à la hauteur de cette grande course côtière avec les îles de la Manche et de la façade Atlantique pour terrain de jeu.

« Tout en trait de côte »

« Cette épreuve a la particularité d’emprunter un parcours tout en trait de côte. Il exige une vigilance de tous les instants de la part des duos qui n’auront aucun tronçon du parcours avec de l’eau à courir, et donc aucun répit », indique Christophe Gaumont, le directeur de course de ce Trophée BPGO, deuxième du nom. « En termes de navigation, on est donc vraiment sur le format d’un sprint d’environ 735 milles avec des difficultés de bout en bout. Et une question récurrente qui sera celle de constamment choisir entre le large et la côte, pour jouer avec les courants et contre-courants, et parier sur les vents synoptiques ou les brises thermiques », complète celui qui a dessiné un tracé invitant la flotte compacte des Figaro Beneteau 3 à se mesurer autour de 13 îles du Ponant.

Avec de telles règles du jeu, pas étonnant que des grandes figures de la course au large se saisissent de l’opportunité offerte par cette course en double pour revenir sur le circuit qui a forgé leur talent.  Anthony Marchand, tout juste de retour d’un tour du monde en Ultim, Pierre Leboucher, récent vainqueur de la Niji40 à Marie-Galante, Fred Duthil, Thierry Chabagny, ainsi que Sidney Gavignet ou Alexis Loison sont quelques-uns de la douzaine de fins spécialistes des batailles à armes égales au rendez-vous.

Un quarté de vainqueurs

Et c’est sans compter avec les quatre vainqueurs de la Solitaire du Figaro en tête d’affiche. Du doyen Pascal Bidégorry, qui a inscrit son nom au palmarès à la grande classique estivale en 2000, aux deux derniers en date – Corentin Horeau (2023) et Tom Laperche (2022) -, en passant par Yann Eliès, trois victoires au compteur (2012, 2013, 2015) :  ces représentants d’une génération entière de fines lames du Figaro confirment que le Trophée BPGO ne manque pas d’arguments pour attirer les meilleurs.

Avec un objectif de performance affirmée pour les deux derniers qui s’associent à des skippers comptant parmi les plus affûtés du moment, ou dans la logique de partager leur immense expérience avec de nouveaux venus, toutes les combinaisons sont bonnes pour former des paires de favoris ou de sérieux outsiders sur cette épreuve désormais inscrite au Championnat de France Elite de Course au Large (coefficient 2).

Des chiffres et des Figaristes

Enfin, difficile de ne pas souligner l’immense pouvoir d’attraction auprès d’une nouvelle génération de compétiteurs, qui voit ce Trophée Banque Populaire Grand Ouest comme la course idéale pour se jeter dans le grand bain de la régate façon Figaro. Au nombre de 26, celles et ceux qui participent pour la toute première fois, venant du Mini 6.50 ou projetant de participer au prochain Tour Voile en Figaro Beneteau 3, peuvent prétendre créer des surprises, et pourquoi pas des coups d’éclat.

À l’image de l’Uruguayen, Frederico Waksman, 25 ans, vainqueur en titre de la Mini-Transat dans la catégorie prototype, cette deuxième édition accueille des skippers qui n’ont certainement pas fini de faire parler d’eux. Il en est de même de Tom Goron du Pôle espoirs des Pays de la Loire, en sports-études à La Baule. À l’aube de ses 18 ans, le benjamin de la flotte a fait la demande, pour une dernière fois, d’une dérogation lui permettant de s’aligner sur une épreuve de cette envergure.

Aux côtés d’une jolie famille d’anciens Figaristes qui ont fait de l’insatiable quête de performance au meilleur niveau leur marque de fabrique, ces jeunes pousses en pagaille composent un plateau de premier choix. D’une incroyable diversité, il rassemble six équipages 100% bizuths, sept femmes et six nationalités. Que du beau monde pour cette côtière taille XXLarge ouverte aux surprises et rebondissements au fil des îles, au ras des cailloux, au gré des vents et des courants…

Encadré

Au fil de 13 îles…

L’appellation « les îles du Ponant » désigne une association, au croisement de sept départements, de 15 îles qui ont la particularité d’être habitées en permanence. Faute de pouvoir s’aventurer dans le golfe du Morbihan vers l’île d’Arz et l’île aux Moines, le parcours du Trophée Banque Populaire Grand Ouest imaginé pour valoriser l’identité insulaire commune de ces territoires du littoral en salue 13. De la Normandie à la Nouvelle-Aquitaine, en passant par les Pays de la Loire et les îles et archipels de Bretagne, la nouvelle course inscrite au Championnat de France Elite de Course au Large invite à la découverte des eaux qui baignent Chausey, Bréhat, Batz, Ouessant, Molène, Sein, Les Glénan, Groix, Belle-Île-en-Mer, Houat, Hoëdic, l’île d’Yeu, et l’ île d’Aix.

 

Les inscrits de l’édition 2024 : 

1. ACTUAL // Jacques DELCROIX – Anthony MARCHAND
2. ALMOND // Thomas DE DINECHIN – Brieuc LEBEC
3. ALOFI SAILING // Thierry LEVAYER – Alix SCHOULLER
4. BLED RUNNER // Thomas BLED – Pierre GUYADER
5. CENTRE EXCELLENCE VOILE – SECOURS POPULAIRE 17 // Romain LE GALL – Léo BOTHOREL
6. DÉCROCHONS LA LUNE // Romain BOUILLARD – Colombe JULIA
7. DEMAIN // Martin LE PAPE – Thierry CHABAGNY
8. DMG MORI ACADEMY // Laure GALLEY – Benoît MARIETTE
9. EDENRED // Basile BOURGNON – Tom LAPERCHE
10 . ENDOBREIZH // Chloé LE BARS – Yvon LARNICOL
11. FAUN // Adrien SIMON – Ulysse DAVID
12. KINGSBURY – PROMARINE // Timothy LONG – Camille BERTHEL
13. LES ÉTOILES FILANTES // Quentin VLAMYNCK – Romen RICHARD
14. MIEUX // Hugo LE CLEC’H – Thomas ANDRÉ
15. NAVALEO // Tom GORON – Vincent BIARNES
16. N.C. // Eliaz MORINEAU – Hugo MAHIEU
17. NEMO // Anaëlle PATTUSCH – Hugo CARDON
18. ORCOM – LA RÉUNION // Jules DELPECH – Aurélie BARTHÉLÉMY
19. QUEGUINER – LA VIE EN ROSE // Elodie BONAFOUS – Corentin HOREAU
20. RACE FOR SCIENCE – VERDER // Edouard GOLBERY – N.C.
21. RÉGION BRETAGNE – CMB ESPOIR // Victor LE PAPE – Yann ELIÈS
22. RÉGION BRETAGNE – CMB OCÉANE // Louise ACKER – Ronan TREUSSART
23. RÉGION BRETAGNE – CMB PERFORMANCE // Gaston MORVAN – Pascal BIDÉGORRY
24. RÉGION NORMANDIE // Jules DUCELIER – Alexis LOISON
25. SELENCIA – CERFRANCE // Maël GARNIER – Fred DUTHIL
26. SKIPPER MACIF 2023 // Charlotte YVEN – Loïs BERREHAR
27. SMURFIT KAPPA – KINGSPAN // Tom DOLAN – Paul MORVAN
28. THIS RACE IS FEMALE // Sanni BEUCKE – Sidney GAVIGNET
29. TIZH MOR // Arno BISTON – Fédérico WAKSMAN
30. WINGS OF THE OCEAN // Alexis THOMAS – Pierre LEBOUCHER

L'info en continu

12 qui creusent l'écart après le passage de Chausey !

La marque la plus au nord du parcours a été enroulée cette nuit par les concurrents du #TrophéeBanquePopulaireGO qui sont repartis vers l'Ouest en deux groupes que le courant a divisé 📰

Les concurrents du #TropheeBanquePopulaireGO actuellement menés par @QueguinerVoiles ont enroulé la marque la plus au nord du parcours cette nuit, l’archipel de Chausey !

🗺️ https://www.ultimsailing.com/trophee-banque-populaire-grand-ouest/cartographie/

Partis depuis la mi-journée hier, les concurrents du #TropheeBanquePopulaireGO progressent vers l'archipel de Chausey qu'ils doubleront cette nuit... Et peut-être encore sans la voir, car aucune île du ponant n'a encore été aperçue à l'oeil nu 😅 ⬇️

Après moins de 30 heures de course et un vent qui semble avoir déserté, la tête de flotte restée très compacte 👌

Cette nuit, les concurrents devraient enrouler l'archipel de Chausey, la marque la plus au nord du parcours du #TropheeBanquePopulaireGO 🧭

Load More