Banque Populaire Grand Ouest, partenaire titre du « Trophée Banque Populaire Grand Ouest, sur la route des Iles du Ponant »

En devenant partenaire titre de l'une des premières épreuves de l'Académie Figaro proposée, à partir de cette année, en partenariat avec la Fédération Française de Voile, Banque Populaire Grand Ouest confirme une fois encore son statut de Banque de la Voile. L'épreuve partira de Concarneau, le dimanche 1er mai 2022, pour aller parer la quasi-totalité des 15 îles du Ponant, des îles Chausey, en Manche, à l'ile d'Aix, en Atlantique. Une fois les îles contournées, les marins reviendront au pied de la ville close. Si le Trophée Banque Populaire Grand Ouest – Sur la Route des îles du Ponant, constituera le volet sportif de l'événement, le Grand Prix Banque Populaire Grand Ouest se déroulera, lui, les vendredi 6 et samedi 7 mai en présence des partenaires de l'événement, des sponsors des bateaux et des marins.

En lançant son Académie en 2022, la Classe Figaro Bénéteau, en partenariat avec la Fédération Française de Voile, a souhaité faciliter l’arrivée de nouveaux entrants (jeunes, étrangers ou femmes) au sein de l’une des catégories phare de la course au large.

Forte de ce constat, la société Ultim Sailing, désormais exclusivement dirigée par Emmanuel Bachellerie et Mathieu Sarrot, a proposé à la Classe d’imaginer et produire l’un de ses premiers événements. C’est donc une course de 800 milles qui s’élancera de Concarneau, le 1er mai 2022, avant de revenir à Concarneau après avoir enroulé 12 des 15 îles du Ponant qui s’étendent des îles Chausey, au large de Granville, jusqu’à l’île d’Aix, au sud de La Rochelle. Le Trophée Banque Populaire Grand Ouest – Sur la route des îles du Ponant était né.

Soutenue, par ailleurs, par la Région Bretagne, la CCI Quimper Cornouaille, le Département du Finistère, la Ville de Concarneau, cette première épreuve a vocation à s’inscrire durablement dans le calendrier du circuit de la classe Figaro Bénéteau.

Il y aura donc des rebondissements, en mer, tout en mobilisant, à terre, le tissu économique du territoire. En effet, entre le départ et les arrivées de la course, une série de rencontres-débats sera organisée, chaque jour au sein de l’espace d’organisation de l’événement, entre différents acteurs économiques pour nouer ou renforcer leurs liens.

 

Pour Maurice Bourrigaud, Directeur général de Banque Populaire Grand Ouest :

« Si l’époque peut être, parfois, complexe, il est essentiel pour Banque Populaire Grand Ouest de maintenir ses engagements auprès des acteurs du nautisme. L’année dernière, nous avons décidé de soutenir le Tour de Bretagne à la Voile. Au même moment, nous avons finalisé notre partenariat avec le Spi Ouest France qui, désormais, porte aussi notre nom. Quand les organisateurs nous ont présenté ce projet, nous avons vite donné notre accord à ce projet inédit et original. Nous sommes sponsors mais aussi, et surtout, soucieux d’accompagner les acteurs du territoire, notamment dans le domaine de la voile que nous soutenons depuis plus de 30 ans ».

 

Pour Emmanuel Bachellerie et Mathieu Sarrot, dirigeants de Brest Ultim Sailing :

« Nous nous réjouissons de la confiance commune de la Classe et de l’ensemble de nos partenaires, au premier rang desquels Banque Populaire Grand Ouest, la CCI Quimper Cornouaille et les principales collectivités. D’une part, parce que nous croyons à un certain modèle d’organisation et de production d’événements pour la course au large que nous éprouvons dès cette année. D’autre part, parce que l’Académie créée par la Classe Figaro Bénéteau permettra, nous en sommes convaincus, de muscler encore davantage le pouvoir d’attraction des Figaro Bénéteau 3. Enfin, parce que le littoral qui s’étire du Mont Saint-Michel à la Rochelle est un terrain de jeu magnifique et empli de difficultés ».

 

Pour Jean-François Garrec, Président de la CCI Quimper Cornouaille :

« Notre territoire dispose de nombreux atouts que nous devons valoriser. L’océan en fait partie.
De la construction de bateaux, à la pêche en passant par l’organisation de manifestations nautiques d’envergure, la filière « Mer » se déploie en sud Finistère avec force et efficacité.
En se mobilisant dès 2006 pour faciliter l’accueil de grandes courses à la voile à Concarneau, la CCI a initié un mouvement. Convaincus du rayonnement à la fois économique, sportif et touristique de ce type d’événements, elle a su fédérer les filières nautiques, commerce, industrie agro-alimentaire, pêche… autour d’un projet commun et a contribué à ouvrir la discipline à un public large et varié ».

L'info en continu

24h en moins de 20h ? Les Ultim ont bravé l'impossible 😉💪
Découvrez les belles images et réactions à l'arrivée des concurrents aujourd'hui !
Clap de fin 🎬 sur cette 1ère édition des 24h Ultim, place à la #RDR2022 :
https://youtu.be/QOdXOO1mGfE
@bpgrandouest

📰 Débrief, temps de course et retours sur la 1ère course et victoire de @CCaudrelier sur @GitanaTeam sur #24hUltim :
https://www.ultimsailing.com/actualites/charles-caudrelier-frappe-fort/
Un joli podium avec @VoileBanquePop & @Sodebo_Voile à un mois de la @routedurhum #RDR2022

Load More