Les Ultim au contact

Pour les Ultim de la Finistère Atlantique - Challenge ACTION ENFANCE, la deuxième nuit en mer a été plus agitée que la précédente. Les quatre géants ont dévalé les côtes portugaises à près de 40 nœuds. Depuis le lever du jour, ils évoluent dans un alizé moins soutenu et assez instable. Alors qu’ils s’approchent de Madère, la régate bat son plein ! Le Maxi Edmond de Rothschild et Banque Populaire XI naviguent bord à bord tandis que Sodebo Ultim 3 s’est légèrement décalé dans l’Ouest. Actual Ultim 3 s'accroche, quelques dizaines de milles derrière. Le passage de la porte ACTION ENFANCE Canaries qui se dessine pour la nuit prochaine pourrait chambouler le classement.

Les visages et les voix témoignent d’une certaine fatigue ce matin. Corentin Horeau, équipier de Sodebo Ultim 3 s’en amuse dans un message envoyé du bord au lever du jour : “Cette nuit ça bombardait bien, il y avait un peu de mer, c’était compliqué d’être régulier en vitesse. Il y a un peu de fatigue quand même, ça doit s’entendre à ma voix !”. À Thomas Coville, le skipper, de rajouter : “la nuit a été mouvementée et physique dans du vent soutenu avec de la mer agitée”. Mais la route est encore longue, “la compétition ne fait que commencer ! Pour l’instant, cette épreuve répond à toutes nos attentes” déclare le skipper de Sodebo Ultim 3, qui évolue actuellement avec un décalage dans l’Ouest. Franck Cammas, équipier du Maxi Edmond de Rothschild se réjouit : “on a fait du match race”. En témoignent les écarts extrêmement faibles qui séparent le Maxi Edmond de Rothschild du nouveau leader Banque Populaire cet après-midi. Au deuxième jour de course, la régate est d’une intensité rare.

Porte ACTION ENFANCE Canaries

La flotte passera la porte ACTION ENFANCE Canaries entre les îles de Lanzarote et Fuerteventura dans la nuit. Les concurrents devront être particulièrement vigilants vis-à-vis des dévents des îles et l’obscurité ne les aidera pas. Ils devront être extrêmement attentifs à la moindre petite risée pour allonger la foulée. “Le dévent des îles peut être important, même si Lanzarote et Fuerteventura ne sont pas les îles les plus hautes de l’archipel. Cette zone peut représenter une distance d’une dizaine de milles, ce qui peut créer des écarts importants” explique le directeur de course Gildas Morvan. Compte tenu de la puissance de ces machines et au vu des écarts très minces entre les premiers concurrents, les cartes pourraient être rebattues lors du passage de cette première porte.

L'info en continu

👋 #TrophéeBanquePopulaireGO : dernier jour de régate aujourd'hui en Baie de La Forêt, hâte de revenir sur ce terrain de jeu !

ℹ️ L'heure du bilan avant la remise des prix ce soir :

#TrophéeBanquePopulaireGO : @TeamEdenred vient de franchir la ligne d'arrivée en vainqueur du Grand Prix @bpgrandouest 💪
🥈 @WingsoftheOcean
🥉 @TeamBretagneCMB

Ils étaient 14e hier sur le #TrophéeBanquePopulaireGO, et ils gagnent le Grand Prix Bretagne Armor Lux* du jour.... 🌟 Coup de projecteur sur les bizuths du circuit @ClasseFigaro, participants à leur première course du championnat !

Aujourd'hui en Baie de La Forêt, les concurrents du #TrophéeBanquePopulaireGO sont retournés se confronter sur le Grand Prix Bretagne @armor_lux avec des invités !
📰 Plus d'infos ➡️ https://www.ultimsailing.com/.../un-grand-prix-pour-dire.../… En voir plus

Victoire des bizuths de Mieux sur le Grand Prix Bretagne Armor Lux 🏆💪
Ils sont suivis de près par @TeamEdenred 🥈et @ORCOMFrance
#TropheeBanquePopulaireGO

Load More