La Fondation ACTION ENFANCE, partenaire majeur de « Finistère Atlantique – Challenge ACTION ENFANCE »

En devenant partenaire majeur de la première épreuve 2022 de la Classe Ultim 32/23, la Fondation ACTION ENFANCE s’arrime aux multicoques parmi les plus rapides du monde. Parmi les fondations, en France, les plus en pointe dans le domaine de la protection de l’enfance, ACTION ENFANCE n’en n’est pas à son coup d’essai.

La poursuite d’une aventure entamée avec Loïck Peyron
C’est en 2018 que la Fondation effectue sa première incursion dans le domaine de la course au large en étant le partenaire principal d’un petit trimaran jaune skippé par Loïck Peyron. La Fondation a ensuite accompagné la saison 2019 du skipper baulois en Classe Figaro Bénéteau embarquant dans la foulée auprès d’Amélie Grassi pour une saison supplémentaire.

Les liens qui unissent la Fondation à Ultim Sailing les ont conduit à imaginer ce partenariat majeur comme un prolongement de leur implication vers le large.

Les territoires du Grand Ouest mis à l’honneur
Boucle océanique au départ et à l’arrivée, de Concarneau, « Finistère Atlantique – Challenge ACTION ENFANCE » contournera l’archipel de Madère par tribord, laissera l’île de Lanzarote à tribord (Canaries) pour remonter entre les îles de Faial et Pico (Açores) avant de rentrer vers le « petit » Saint-Malo de Cornouaille, Concarneau.

À date, les teams Actual, Banque Populaire, Gitana Team et Sodebo participeront à l’épreuve à laquelle pourraient se greffer un ou deux autres trimarans géants.

Le départ de l’épreuve sera donné le vendredi 1er juillet, au large, entre Concarneau et l’archipel des Glénan, à 13h00.

Également soutenue par la Région Bretagne, la CCI Métropole Bretagne Ouest, le Département du Finistère et la Ville de Concarneau, la course permettra de démontrer, à nouveau, l’excellence des territoires du grand ouest ; du tourisme estival à l’industrie en passant par la haute technologie et la course au large.

Pour François Vacherat, Directeur général de la Fondation ACTION ENFANCE :

« nous avons beaucoup travaillé, depuis un an, avec les équipes d’Ultim Sailing pour trouver le meilleur investissement possible, pour nous, afin de prolonger nos aventures dans la course au large. « Finistère Atlantique » a fini par s’imposer. Par ailleurs, notre Fondation a vocation à continuer à se déployer pour prendre en charge les enfants placés et nous regardons attentivement les territoires, en France, où les besoins seraient plus importants que d’autres ; le grand ouest en fait partie. Toutes les actions de communication que nous menons en ce sens, dans la voile notamment, sont de formidables leviers pour faire connaître notre cause et notre mission. Enfin, et c’est un symbole assez fort pour nous, le premier établissement de la Fondation fut la maison de Suzanne Masson, fondatrice d’ACTION ENFANCE, en 1958, à Loctudy. Quel symbole de revenir en Finistère un peu plus de 60 ans après ! ».

Pour Emmanuel Bachellerie et Mathieu Sarrot, dirigeants d’Ultim Sailing :

« quand nous avons commencé à écrire l’histoire d’Ultim Sailing, nous avons souhaité nous donner les moyens d’écrire des récits différents ; que nos courses aient un surcroît de sens venant compléter ce sport de très haut niveau qu’est la course au large et que nous souhaitons inlassablement promouvoir tant à travers les équipes, les marins et nos partenaires. Que la Fondation ACTION ENFANCE embarque à nos côtés est dans cette droite ligne. Que la course au large puisse mettre en lumière des causes comme celle de la protection de l’enfance nous réjouit, nous honore et nous oblige ; pour les enfants, la mer, les Ultim et les marins ».

Pour Patricia Brochard, Présidente de la Classe Ultim 32/23 :

« notre sport est financé par des opérateurs privés et des collectivités territoriales. Quand Emmanuel et Mathieu nous ont annoncé qu’une Fondation, ACTION ENFANCE, devenait partenaire majeur de « Finistère Atlantique », nous nous en sommes réjouis. Parce que nos histoires doivent aussi porter plus loin, être en soutien de causes plus grandes que nous. La protection de l’enfance est un enjeu majeur des années à venir et nos bateaux pourront, je l’espère, lui permettre le surcroît d’exposition qu’elle mérite. Ils ont choisi d’investir dans cette épreuve et nous les en remercions. Nous ferons tout pour les soutenir dans cette démarche ».

www.actionenfance.org / www.ultimsailing.com

Rappel des principales dates de l’épreuve
28 juin 2022 : arrivée possible des bateaux à Concarneau à partir de 17h
28 juin 2022 : ouverture des espaces de réception
29 juin 2022 : présence obligatoire des bateaux à Concarneau au plus tard à 16h
29 juin 2022 :briefing d’accueil à 18h00 début des contrôles de sécurité et de jauge
30 juin 2022 :  briefing sécurité, instructions de course / départ à 16h00
1er juillet 2022  : départ de la course à 13h00
9 juillet 2022 : appareillage définitif des Ultim, de Concarneau, à 13h00

L'info en continu

24h en moins de 20h ? Les Ultim ont bravé l'impossible 😉💪
Découvrez les belles images et réactions à l'arrivée des concurrents aujourd'hui !
Clap de fin 🎬 sur cette 1ère édition des 24h Ultim, place à la #RDR2022 :
https://youtu.be/QOdXOO1mGfE
@bpgrandouest

📰 Débrief, temps de course et retours sur la 1ère course et victoire de @CCaudrelier sur @GitanaTeam sur #24hUltim :
https://www.ultimsailing.com/actualites/charles-caudrelier-frappe-fort/
Un joli podium avec @VoileBanquePop & @Sodebo_Voile à un mois de la @routedurhum #RDR2022

Load More