Bienvenue à bord de l’Açores Express pour 38 secondes !

38 secondes ! C’est le temps qui sépare Banque Populaire et Maxi Edmond de Rothschild à la porte ACTION ENFANCE Canaries entre Lanzarote et Fuerteventura. Lancés à pleine vitesse, les deux équipages, le pied au plancher, ont dû jouer des coudes, dans la nuit noire canarienne, pour mériter l’honneur de doubler en tête ce point de passage dans des accélérations à plus de 40 nœuds. Un petit jeu que remportent de quelques courtes longueurs Armel Le Cléac’h et les siens, bien inspirés pour tracer, entre les îles, une trajectoire leur permettant de voler la vedette à Charles Caudrelier, Franck Cammas et les autres…

Tous sur le pont… à fond ! La nuit n’a pas été de tout repos pour les 25 marins de la course qui n’en finissent pas de  mettre du charbon dans leur machine, et de prendre de l’avance sur les routages. « C’est incroyable. Il suffit que le vent rentre un tout petit peu et ils tartinent encore et toujours à des vitesses folles avec des pointes à plus de 40 nœuds.  Dès que les conditions sont bonnes – avec la mer, le vent, l’angle qui conviennent –  ils calent le bateau à 130 sur l’autoroute ! Depuis le début, ils défient tous les  pronostics, » constate très impressionné, le directeur de course Gildas Morvan

Les chiffres sont là et parlent d’eux-mêmes sur ce parcours aux allures de grand triangle olympique à l’échelle de l’Atlantique sur lequel progressent les quatre géants des mer menés à une cadence folle. Les équipages ne cèdent rien dans cette régate au contact d’une intensité de tous les instants. Pour preuve les 18 changements de leaders décomptés dans les rangs du quatuor, au fil des relevés de positions, depuis le départ vendredi dernier à 13h. 

Ce lundi matin, alors qu’Actual Ultim 3, le seul à respecter son routage initial, vient à son tour de s’engouffrer à travers la porte canarienne, toute la flotte de la course Finistère Atlantique – challenge ACTION ENFANCE est désormais engagée à plein régime au reaching (vent de travers) entre les Canaries et Santa Maria aux Açores. Les deux leaders progressent toujours comme des avions, à 32/33 nœuds de moyenne vers cette marque qu’ils devraient doubler ce jeudi à partir de 20 heures, heure française. À moins que le rythme de la course –  au pas de charge et au pas de deux sur ce grand bord de 750 milles –  leur permette encore de prendre un peu d’avance sur les estimations les plus hautes… 

Temps de passage de la porte ACTION ENFANCE Canaries

Banque Populaire (Armel Le Cléac’h) : à 2h35’44’’ (heure française) le 4/07/22

Maxi Edmond de Rothschild (Charles Caudrelier) : à 2h36’22’’

Sodebo Ultim 3 (Thomas Coville) : à 5h34’31’’

Actual Ultim 3 (Yves Le Blevec) : à 7h43’42’’

L'info en continu

24h en moins de 20h ? Les Ultim ont bravé l'impossible 😉💪
Découvrez les belles images et réactions à l'arrivée des concurrents aujourd'hui !
Clap de fin 🎬 sur cette 1ère édition des 24h Ultim, place à la #RDR2022 :
https://youtu.be/QOdXOO1mGfE
@bpgrandouest

📰 Débrief, temps de course et retours sur la 1ère course et victoire de @CCaudrelier sur @GitanaTeam sur #24hUltim :
https://www.ultimsailing.com/actualites/charles-caudrelier-frappe-fort/
Un joli podium avec @VoileBanquePop & @Sodebo_Voile à un mois de la @routedurhum #RDR2022

Load More