Armel Le Cléac’h (skipper Banque Populaire XI) : « Le bilan est hyper positif »

« On est super contents de ce beau parcours du Finistère Atlantique – Challenge ACTION ENFANCE. On a trouvé ce qu’on était venu chercher. Cette confrontation avec Gitana (Maxi Edmond de Rothschild) a été géniale. Pendant toute la course, on s’est tiré la bourre, jusqu’à l’arrivée. On y croyait dur comme fer !  Ils ont été meilleurs que nous. Il y a un peu de déception parce qu’on était venu pour gagner, mais on est super heureux parce qu’on a vu qu’on avait bien progressé, on a un beau potentiel sur la vitesse. Le bateau est fabuleux. Le bilan est hyper positif, l’équipage était top. En équipage on mène le bateau à 100% et l’équipage a joué le jeu à fond. On est ravis et puis cette arrivée ici à Concarneau sous le soleil, avec plein de monde, c’est génial. À bord, c’est un travail d’équipe et on y a tous cru jusqu’au bout. La dernière journée on était tous sur le pont, à essayer de grappiller le moindre mètre. On est revenu mais pas suffisamment. L’équipage a fonctionné à merveille. On savait qu’on avait bien progressé cet hiver quand on a fait notre aller-retour en Guadeloupe, en préparation de la saison. Le team a œuvré pour faire progresser ce bateau. C’est un bateau tout récent, il a à peine un an et demi. Le Maxi Edmond de Rothschild, c’est une machine qui est rodé et que son équipage connaît par cœur. Nous, c’était la première fois qu’on faisait une course ensemble. On sait qu’on a encore une grosse marge de progression. C’est super positif pour la suite.

On a eu des journées de glisse et de vol  incroyables. On a l’impression d’être parti hier ! Ça a été intense tout le temps, on n’a pas eu de pause. Le passage de Lanzarote était épique. C’était de nuit, à 40 nœuds… Le Maxi Edmond de Rothschild était quelques secondes derrière nous !

Chaque fois qu’il y avait de belles vitesses tout le monde avait le sourire, ce n’était pas stressant. Il fallait être concentré mais c’était fun. Quand on a navigué sur ces bateaux-là, on a du mal à naviguer sur d’autres bateaux !  On est super fiers. Je voudrais remercier tout le team. Chaque détail compte, c’est important. Ça se joue dans les détails ! La preuve, les écarts sont très faibles à l’arrivée d’une course de 6 jours. Et on sait que ce sera de plus en plus comme ça dans le futur. On a maintenant les yeux rivés sur la Route du Rhum qui est le grand objectif de l’année.»

Equipage :
Armel Le Cléac’h, skipper
Sébastien Josse
Thierry Chabagny
Pierre-Emmanuel Hérissé
Ronan Lucas
Quentin Ponroy

 

L'info en continu

12 qui creusent l'écart après le passage de Chausey !

La marque la plus au nord du parcours a été enroulée cette nuit par les concurrents du #TrophéeBanquePopulaireGO qui sont repartis vers l'Ouest en deux groupes que le courant a divisé 📰

Les concurrents du #TropheeBanquePopulaireGO actuellement menés par @QueguinerVoiles ont enroulé la marque la plus au nord du parcours cette nuit, l’archipel de Chausey !

🗺️ https://www.ultimsailing.com/trophee-banque-populaire-grand-ouest/cartographie/

Partis depuis la mi-journée hier, les concurrents du #TropheeBanquePopulaireGO progressent vers l'archipel de Chausey qu'ils doubleront cette nuit... Et peut-être encore sans la voir, car aucune île du ponant n'a encore été aperçue à l'oeil nu 😅 ⬇️

Après moins de 30 heures de course et un vent qui semble avoir déserté, la tête de flotte restée très compacte 👌

Cette nuit, les concurrents devraient enrouler l'archipel de Chausey, la marque la plus au nord du parcours du #TropheeBanquePopulaireGO 🧭

Load More